samedi 15 septembre 2018

What else ?

Servir ou rougir (devise du 1er RCDD, Régiment des Compagnes Domestiquement Disciplinées)


Le café ne devait pas être de la bonne marque d'expresso, pas assez ou trop torréfié, pas assez ou trop serré, pas à la bonne température, ou mal servi (en effet, la tasse ne semble reposer sur aucune soucoupe assortie pouvant accueillir morceaux de sucre et cuillère à moka)... Ou alors Madame a-t-elle osé interrompre pour des futilités la cérémonie d'après déjeuner que Monsieur savoure religieusement en écoutant un air de musique classique ? Quoiqu'il en soit, si café bouillu café foutu, café saboté mérite fessée ! What else ?

9 commentaires:

  1. Le divin moment du café....Laisser envelopper ses narines des vapeurs suaves et de l'arôme délicat....On peut rêver...
    Revenons sur terre...Moi qui m'enfile pas loin d'un litre de café par jour, sans sucre, jamais besoin de soucoupe et encore moins de cuiller....c'est pas toujours du Georges Clooneysque...sinon y a longtemps que mon banque bancaire serait en rouge....En parlant de rouge, le proverbe du jour me parait plein de sens...On pourrait cependant varier....du genre turlute ratée, ou regard trop fardé, ou chatte pas bien épilée....etc....à vous de jouer pour d'autres idées (à court d'idée mérite fessée?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un litre de café par jour ?! Hum... Alors je propose : Abus de café mérite fessée.

      Supprimer
    2. Quant à la soucoupe et la cuillère, sucre ou pas, m'enfin voyons, cela fait partie intégrante de la cérémonie du café d'après déjeuner ! Un peu comme le chanoyu, qu'on ne saurait décemment écourter ni amputer, question de wabi et d'Ichigo ichie.

      Supprimer
  2. Étant grand buveur de café, je ne peux qu'être en accord avec ma Chère AnonyMiss, particulièrement pour ces deux cafés, qui sont celui du petit dèj et celui de la fin du déjeuner, coup de fouet, pour repartir cravacher, se consacrer à une tâche, non pas de café, hein, pour obtenir un résultat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (...)celui de la fin du déjeuner, coup de fouet pour repartir cravacher, se consacrer à une tâche, non pas de café, hein, pour obtenir un résultat.

      Toute ressemblance avec une situation existante ou ayant existé ne serait que pure coïncidence, n'est-ce pas ? Ou alors c'est que je vois le mâle partout ;-)

      Supprimer
  3. Rires.... Il fallait oser, AnonyMiss l'a fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis, hélas, jamais à court d'id...ioties ! Une vraie vilaine 🤪

      Supprimer
  4. Dans ce cas, fessée déculottée!
    Ou dans ce café c'est déculotté!
    Allez savoir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'avez pas tort, mieux vaut préciser, sourire ! ;-)

      Supprimer